ActualitésTechnologie

La France lance une “force spatiale” avec des satellites armés

Quelques mois après que le président Donald Trump ait annoncé la création de la Force spatiale américaine, la France commence à jeter les bases de sa propre version.

Le président français Emmanuel Macron a annoncé le mois dernier que l’armée de l’air française allait mettre en place un commandement spatial pour la défense nationale, en particulier pour protéger les satellites français.

La semaine dernière, la ministre française de la Défense, Florence Parly, a présenté en détail le plan de la nation pour sa nouvelle force spatiale, qui consiste à équiper les satellites de mitrailleuses et de lasers, selon l’hebdomadaire français Le Point.

 

Premièrement, le pays lancera la prochaine génération de satellites Syracuse équipés de caméras capables d’identifier les menaces dans l’espace, telles que les armes antisatellites.

L’armée française exploite actuellement une constellation de trois satellites Syracuse qui sont principalement utilisés pour les communications entre le continent et les troupes françaises déployées à l’étranger. Mais une fois que les nouvelles caméras seront testées et contrôlées, la France lancera une nouvelle génération de satellites Syracuse qui seront également capables de détruire les satellites ennemis.

Les satellites modernisés de Syracuse seront armés de mitraillettes ou de lasers qui pourraient désactiver ou même détruire un autre satellite, selon Le Point ; la France vise le plein déploiement de ces armes spatiales en orbite d’ici 2030.

Alors que le Traité international sur l’espace extra-atmosphérique interdit les essais d’armes de destruction massive ou d’armes nucléaires en orbite et qu’un autre traité des Nations Unies interdit toute forme d’armement en orbite, la France ne souhaite ni violer ces traités ni engager de bataille spatiale avec ses satellites, a dit Parly dans un discours à la base aérienne 942 Lyon Mont-Verdun le 26 juillet.

“Nous ne voulons pas nous lancer dans une course aux armements dans l’espace, a dit M. Parly. “Nous allons procéder à un arsenalisation raisonnée.”

Parly a annoncé que l’armée de l’air française recevrait 700 millions d’euros supplémentaires (environ 780 millions de dollars) en plus de son budget actuel de 3,6 milliards d’euros (environ 4 milliards de dollars) pour les activités spatiales entre 2019 et 2025. Le nouveau commandement spatial sera composé de 220 membres du Commandement spatial interarmées de l’Armée de l’air française, du Centre opérationnel de surveillance militaire des objets spatiaux (COSMOS) et du Centre militaire d’observation par satellite (CMOS). La force spatiale opérera à partir du nouveau Centre d’opérations spatiales de l’armée de l’air à Toulouse.

Afficher plus

Avi Ben Ezra

Avi Ben Ezra est un leader mondial dans le domaine d’intelligence artificielle et des technologies chatbot. Il est le CTO de SnatchBot, une plateforme de communication globale qui héberge le premier marché mondial pour les chatbots.
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer