Économie

Dott recueille 34 millions de dollars pour la construction d’une nouvelle entreprise de scooters durables

La startup européenne de micro-mobilité Dott s’apprête à lever 34 millions de dollars en série A (30 millions d’euros). Comparée à de nombreuses autres entreprises de scooters, la startup adopte une approche prudente en matière de croissance afin de se bâtir une bonne réputation et un service durable.

EQT Ventures et Naspers sont en tête des sociétés trouvées aujourd’hui. Les investisseurs existants Axel Springer Digital Ventures, DN Capital, Felix Capital, FJ Labs et U-Start Club investissent également à nouveau.

Dott avait déjà levé 23 millions de dollars (20 millions d’euros) auprès de EQT Ventures, Naspers et autres.

Certaines startups de scooters sont en pleine expansion dans des dizaines de villes. Ils achètent souvent une tonne de scooters et les mettent dans la rue sans penser à un plan à long terme.

Dott a fait de nombreuses promesses, en cochant toutes les bonnes cases pour aller à l’encontre de cette devise “bouger vite, briser les choses”. L’entreprise travaille avec les gouvernements locaux pour obtenir l’approbation. Il déploie ensuite une flotte raisonnable de scooters. Dott est actuellement en concert à Bruxelles, Paris, Lyon et Milan. L’entreprise possède entre 1 000 et 2 500 scooters par ville.

L’entreprise dispose de ses propres entrepôts pour charger et réparer les véhicules. Il n’y a pas de centrifugeuses qui ramassent les scooters la nuit et les chargent à la maison. Dott embauche des employés à temps plein et travaille avec des prestataires logistiques tiers.

Les scooters sont également censés être plus robustes grâce à un système de freinage double et des roues plus grandes. Chaque pièce est censée être remplaçable.

Et l’entreprise va encore plus loin en incluant une couverture d’assurance sans frais supplémentaires. Dott est partenaire de Zego et de La Parisienne Assurances pour couvrir les dommages corporels et la responsabilité civile en France, en Belgique et bientôt en Italie.

Dott a l’intention de lancer une deuxième génération de scooters avec des batteries remplaçables, ce qui devrait faciliter la gestion de la flotte. Et l’entreprise travaille déjà sur une troisième génération de véhicules.

Dott prévoit également de lancer un nouveau type de véhicule, les vélos électriques. Ils ne sont pas encore prêts pour les heures de grande écoute – ils seront produits en Europe et en Chine, et assemblés en France. Et, bien sûr, l’entreprise prévoit de s’étendre progressivement à de nouvelles villes en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.

Voyons maintenant si Dott peut tenir toutes ses promesses à l’échelle de l’Europe. L’adoption d’une approche durable nécessitera une tonne de capitaux. Dott parie que d’autres compagnies de scooters vont s’écraser avant que Dott n’ait plus d’argent.

Et il est clair que beaucoup de fabricants de scooters n’ont pas réalisé à quel point le marché des scooters pouvait être brutal. Les Echos ont rapporté plus tôt cette semaine que Bolt, Wind, Hive, Ufo, Voi et Tier avaient tous arrêté leurs services à Paris.

Lime, Bird, Circ, Dott, Jump et B-Mobility existent toujours, mais je suis sûr qu’il y aura plus de consolidation au cours des 12 prochains mois.

 

Image en vedette via Wikimedia

Afficher plus

Adriaan Brits

En tant qu’analyste des affaires mondiales et consultant en marketing international, Adriaan est titulaire d’un Master en sciences économiques d’Oxford, avec des intérêts divers dans l’économie numérique. Il couvre principalement des sujets liés à ses intérêts. Adriaan est également formateur spécialisé pour la formation sur l’apprentissage de Linkedin, avec plus de 200 000 étudiants ! Il écrit également pour Jpost.com et d’autres médias.
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer